COVID-19 en Europe : Entre démocratie et autoritarisme, il n’y a qu’un pas ?

COVID-19 en Europe : Entre démocratie et autoritarisme, il n’y a qu’un pas ?

Si le monde entier est touché par la pandémie, la démocratie en est aussi une victime. La crise sanitaire a poussé gouvernements et institutions à changer de méthodes pour faire face à l’urgence et à l’incertitude. Les Etats ont centralisé leur pouvoir pour prendre les mesures nécessaires, tandis que les institutions ont perdu leur place centrale. Régime démocratique ou non, l’État s’est alors souvent retrouvé seul acteur décisionnaire. La conséquence ? Les instruments traditionnellement démocratiques ont été particulièrement boudés. Les failles de nos démocraties européennes remettent en cause la définition même du concept. Mais les crises sanitaire sont-elles coupables du déclin de la démocratie de nos sociétés ou sont-elles le révélateur de faiblesses autour de l’idée démocratique ? Comment alors la réinventer sans perdre ses valeurs qui ont fait d’elle, jusqu’alors, un modèle?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *