Post-franquisme et particularité de la transition espagnole par le consensus

Post-franquisme et particularité de la transition espagnole par le consensus

La transition démocratique et constitutionnelle espagnole est un processus ayant permis le passage du régime autoritaire franquiste à l’instauration d’une démocratie libérale dans le pays. La mort du “Caudillo” et le couronnement du roi d’Espagne Juan Carlos en novembre 1975 ont ainsi marqué le début d’un long processus de négociations entre franquistes modérés et opposants aboutissant à l’adoption de la Constitution espagnole par référendum le 6 décembre 1978. La transition espagnole, de par son caractère pacifique, est ainsi érigée en “mythe fondateur” mais n’est-ce pas là le résultat d’un contexte bien particulier ? Et quelles sont les conséquences d’une transition de ce type ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *