Instabilité politique espagnole : en chemin vers de nouvelles élections anticipées ?

Instabilité politique espagnole : en chemin vers de nouvelles élections anticipées ?

Déjà quatre scrutins législatives entre 2015 et 2019, un véritable record en Espagne depuis le retour de la démocratie. Fin du bipartisme, problématique catalane, fragmentation des votes avec l’arrivée nouvelle de l’extrême droite au sein du Parlement en 2019 font que les alliances entre partis politiques, afin d’investir un président de gouvernement, sont de plus en plus difficiles à être mises en place. Le Professeur Miguel Ayuso Torres de l’Université Pontificia Comillas de Madrid, nous fait l’honneur de répondre à nos questions dans cette interview, afin de nous expliquer en détail cette période d’instabilité politique dans laquelle l’Espagne s’est installée depuis fin 2015.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.